Fleurs de Bach

Tout savoir sur la théorie des signatures

Tout savoir sur la théorie des signatures

Vous avez déjà entendu parler de la théorie selon laquelle l’apparence des plantes révèle leur usage et leur fonction ? Cette théorie du 16e siècle fascine beaucoup mais qu’en est-il réellement ? Mythe ou réalité ? On vous dit tout dans notre article sur la théorie des signatures.

L'histoire derrière la théorie des signatures

L’usage de plantes dans notre quotidien ne date pas d’hier ; cela remonte à bien plus loin dans le temps, à l’Antiquité. Les médecins de l’époque traitaient leurs malades en utilisant des plantes. C’est là que tout commence.

A travers le temps, l’utilisation de plantes s’est répandue et a évolué. On retrouve des traces de ces utilisations jusqu’en Chine ancienne. Petit à petit, des classifications furent créées et servirent de base pour la pharmacologie moderne. Cette théorie fut seulement établie par un médecin Suisse du 16ème siècle, Paracelse. Il en résuma le principe par cette formule : « similia similibus curantur » ou les semblables soignent les semblables.

L’olivier continue à développer ses branches, même après de gros dommages (incendie ou gel). Les gens qui ont besoin d’olive croient comme cet arbre pouvoir toujours mobiliser de nouvelles réserves de force. Les Grecs et les Romains de l’antiquité savaient déjà que l’olivier aidait en cas d’épuisement. Leurs athlètes et leurs guerriers se régénéraient rapidement au moyen de frictions ou de massage à l’huile d’olive.

Malheureusement, même s’il existe un grand nombre de plantes possédant des propriétés singulières pour le corps humain, cette théorie a été abandonnée dans le courant du 18ème siècle à cause du manque de preuves scientifiques.

Et les Fleurs de Bach ?

Autre célèbre médecin britannique, le docteur Edward Bach a également utilisé cette approche pour ses travaux qui ont permis la découverte des 38 Fleurs de Bach. Quelques exemples : la fleur de Bach « l’impatience » rejette ses graines soudainement, comme si elle voulait renaitre le plus vite possible.

Un autre exemple est la Rock Rose. Ses fleurs sont beaucoup trop grandes pour ses tiges délicates qui tremblent sous leur poids mais se dressent néanmoins en direction du soleil. Cela permet de se concentrer sur l’essentiel.

Et aujourd'hui ?

Alors que la théorie des signatures a disparu depuis, il est encore possible de la retrouver sous différentes formes dans notre société et notre culture d’aujourd’hui. Dans l’architecture par exemple, avec la possibilité d’identifier le métier de gens en regardant la façon dont leur maison a été construite.

Ce principe est également de plus en plus utilisé en marketing, pour les publicités. Le but est de vendre quelque chose dont l’image va nous communiquer des informations. La forme va alors définir le contenu.

Ou encore en cuisine, où les chefs s’amusent à créer des trompe-l’œil pour que notre organisme identifie l’aliment dans l’assiette à ce qu’il pense en connaître.

Cette théorie fut une des bases de la médecine pendant plusieurs siècles, à travers différentes époques de l’Histoire. Elle a permis de poser certaines bases de théories de la médecine moderne. Bien qu’aujourd’hui elle soit moins reconnue dans le domaine médical, son principe reste utilisé dans d’autres domaines.

Sources 

  • https://www.herbonata.fr
  • https://www.aquaportail.com
  • https://www.toutvert.fr/theorie-des-signatures

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

NOS RECOMMANDATIONS

18 Impatiens, Impatience - Bio

20 ml

Trouvez la patience et l'indulgence grâce à la Fleur de Bach 18 Impatiens - Impatience en compte-gouttes.

Prix de vente11,60 €

26 Rock Rose, Hélianthème - Bio

20 ml

Traversez les moments de panique en toute sérénité grâce à la Fleur de Bach 26 Rock Rose - Hélianthème en compte-gouttes.

Prix de vente11,60 €